Le Sentier | Hébergements
Pèlerinage de Champsecret au Mont-Saint-Michel, une invitation au mystère...
pelerinage, randonnee, marche, mont-saint-michel, initiatique, mont saint michel, bertrand leroy, porte mystérieuse du mont saint michel, sentier, le sentier, le sentier de daath, secret knight, champsecret, archange, saint-michel, chemins de saint michel, miquelot, vacances, normandie, initiation, alchimie, vers soi, pèlerin, pèlerinage, pelerin, chamanisme, colibris, oasis, énergie, graal, quete, quête, chemin, chevaliers, christ, templiers, légendes, chemin de saint jacques, neostalker, orne, bivouac, aventure, spirituel, groupe, mystique, trek, trekking, ici et maintenant, pelerinage saint jacques, pelerinage saint michel
17246
page-template-default,page,page-id-17246,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
 

Hébergements

Les structures d’hébergement

 

Le Sentier prend place sur le chemin historique de pèlerinage du Mont-Saint-Michel, restauré en 2002 par l’Association des Chemins de Saint-Michel, et clôture la voie de Paris.

 

Tout comme le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle dans les années 1980, le Sentier renaît doucement, interpellant les nombreux villages traversés qui ignoraient son existence.

 

Les infrastructures d’hébergements commencent ainsi tout juste à se mettre en place, et les communes prennent chaque jour un peu plus conscience des bénéfices touristiques, économiques et culturels que génère le flux de pèlerins.

 

À ce titre, il est encore difficile aujourd’hui de se loger en gîte, hôtel ou maison d’hôtes sur le Sentier.

Nous conseillons donc grandement aux marcheurs nous accompagnant de prévoir une tente ou un Tarp, un matelas et un duvet. Et ce, pour plusieurs raisons:

Dormir dehors favorise grandement un sentiment de reconnexion à la nature et aux éléments

Le froid des nuits d’hiver, les frimas du printemps, la chaleur de l’été, les feuilles craquantes de l’automne, mais aussi les étoiles filantes, le chant des oiseaux, le souffle du vent, le crépitement de la pluie, la lumière du feu de camp, autant de sensations porteuses de sens que notre sédentarité et nos habitats urbains ont éloigné de nous, et qui pourtant ont bercé notre humanité pendant des millions d’années.

Sortir de sa zone de confort est une condition nécessaire pour retrouver la magie du monde

Un vieil homme d’église avait écrit dans son presbytère sur le chemin de Saint-Jacques : « Ne réservez pas, sinon vous passerez à côté de la providence… ». Cette devise est plus que jamais d’actualité dans notre monde hyper-connecté et sécuritaire.

Avoir sa tente, son matelas et son duvet dans son sac

Cela signifie aussi plus d’autonomie et de flexibilité, et moins de dépendance et de contraintes par rapport aux infrastructures du Sentier. Une journée ensoleillée peut donner envie de marcher quelques kilomètres de plus, la pluie ou la fatigue, au contraire, donner envie de ralentir. Cette liberté est possible grâce à l’autonomie…

Nous avons cependant bien conscience que dormir dehors n’est pas possible pour tout le monde, notamment pour des questions d’âge ou de santé. Et à ce titre, nous proposons une liste d’hébergements à télécharger dans le cas où vous souhaiteriez réserver vous-même vos nuits.

Le Tipi de Champsecret

 

À 15 minutes à pied du Secret Knight, à travers la forêt, ou 2 minutes en voiture, l’association des Compagnons du Sentier vous propose un hébergement en Tipi la veille du départ et à votre retour.

 

15 places sont disponibles et une petite boîte à don est posée à l’entrée pour amortir l’entretien du terrain et le bois de chauffage.

 

Pour ceux qui le souhaitent, il est aussi possible de planter sa tente sur le terrain.

 

Une petite rivière permet de faire sa toilette et des toilettes sèches sont à dispositions…

Le Tarp

 

Entre compagnons, nous dormons souvent sous un Tarp.

Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit tout simplement d’une bâche que l’on tend autour de nos bâtons de marche, et qui sert d’abri. Une tente simplifiée à l’extrême, mais qui remplit parfaitement son rôle dans 99% des cas en Normandie. Certes il n’y a pas de moustiquaire, mais en même temps on croise peu d’insectes dans la région, et il faut faire attention à la direction du vent et au terrain avant de le monter, mais ensuite le Tarp propose de nombreux atouts :

  • sa légèreté : quelques centaines de grammes contre quelques kilos pour une tente.
  • sa compacité : de la taille d’un livre de poche, le Tarp peut se glisser facilement dans un petit sac-à-dos.
  • son espace : le fait de ne pas être enfermé laisse de la place pour respirer, regarder les étoiles ou simplement discuter.

Le soir, aux étapes, nous proposerons toujours un cours pour aider ceux qui ne sauraient pas le monter. Rassurez-vous, c’est très simple !

Liste d’hébergements

 

Pour les personnes qui ne pourraient ou voudraient dormir à la belle étoile, ou dans les structures parfois sommaires du Sentier, nous proposons une liste d’hébergements non exhaustive en téléchargement.

Nous ne prenons en charge aucune réservation.

LISTE D'HEBERGEMENTS